ASSEMBLÉE DES DÉLÉGUÉS du 31 mai 2022

Comme chaque année, L'Interprofession du Gruyère organise sa traditionnelle Assemblée des Délégués.

31 mai 2022
Assemblée des délégués

Communiqué de l’Interprofession du Gruyère

Château de Grandson, le 31 mai 2022

Le 2 juin prochain, l’Interprofession du Gruyère (IPG) fête ses 25 ans. C’est également les 30 ans de la signature de la Charte du Gruyère. La création en 1997 de l’IPG était perçue comme une utopie. Toutefois, elle était également porteuse d’espoir dans la perspective de la fin programmée de l’Union suisse de commerce de fromage (USF) et d’une libéralisation progressive du marché du fromage à travers le Monde. Pendant toutes ces années, l’IPG a répondu aux objectifs inscrits dans ses statuts qui sont :

  • défendre les intérêts du Gruyère AOP
  • gérer l’appellation d’origine contrôlée, aujourd’hui protégée Gruyère
  • promouvoir et gérer l’offre de Gruyère
  • définir les règles de fonctionnement du marché du Gruyère et leur application
  • toute autre action liée aux intérêts du Gruyère

Globalement, c’est une réussite même si une partie de ses membres sont insatisfaits aujourd’hui. Ce jubilé sera fêté dignement à la mi-décembre avec tous les acteurs concernés.

L’IPG a connu deux Présidents jusqu’à aujourd’hui, MM. Pierre Dubois et Oswald Kessler qui remet son mandat ce jour 31 mai 2022. Dans deux styles différents, ils ont conduit l’IPG à travers bien des crises que ce soit à l’époque, par exemple la faillite de SDF ou plus récemment la période compliquée du Covid et la crise de l’Ukraine. Toujours en s’appuyant sur le système unique du fonctionnement des statuts qui veut que chaque groupe, Producteurs, Fromagers et Affineurs donne son assentiment pour prendre une décision. Les Présidents ont pu successivement faire avancer les dossiers en trouvant des compromis qui ont servis la cause du Gruyère AOP et de sa filière.

De Fr 82 cts/kg, le prix du lait sera en automne de Fr 93,95 cts/kg tout en ayant perdu au passage des soutiens de la Confédération, par exemple sur le lait transformé en fromage (5 cts) et sur la production de lait de non-ensilage (1 ct).

La production de Gruyère AOP a elle passée d’environ 27'000 tonnes à 33'000 tonnes dont 1'600 tonnes de Gruyère AOP Bio et 580 tonnes de Gruyère d’Alpage AOP. Mais il est vrai que dans le même temps, les producteurs ont diminué de 3'200 à 1'800 exploitations laitières, les fromageries de 220 à 155 lieux de productions, alors que les affineurs ont passé d’une trentaine à 11, une fois digérée la fin de l’USF.

Il y a donc une base solide sur laquelle le nouveau Président, M. Pierre-Ivan Guyot, ancien Directeur d’une cave d’affinage, Fromco et actuellement Chef de service de l’agriculture du canton de Neuchâtel peut s’appuyer pour affronter les nouveaux défis qui se dessinent à l’avenir, soit répondre aux attentes des consommateurs et consommatrices de Gruyère AOP, suivre les dossiers de l’évolution technologique, la durabilité, les changements dans la formation et ceux sociétales. Il n’en reste pas moins que le Gruyère AOP est reconnu en Suisse et à travers le Monde pour sa grande qualité, plus particulièrement son goût et pour son image générale à visage humain et basé sur une production naturelle.

Ainsi, la filière trouvera des solutions pour garantir à chacun un revenu décent lié à des quantités et un à prix que chaque consommateur peut payer malgré les temps incertains actuels. C’est bien là la tâche qu’est prêt à relever M. Pierre-Ivan Guyot et le Comité élu lors de cette assemblée.

Philippe Bardet, Le Directeur

À lire également

Des assises annuelles pour un bel avenir

05 juil 2021 Assemblée des délégués

Assemblée des Délégués du 7 juillet 2020

07 juil 2020 Assemblée des délégués